wonderwoman

« Femme » « Amie » « Maman » « WorkingGirl » « Soeur » « Fille »

Avant de devenir mère, je me sentais UNE. Après, c’est comme si j’enfilais une casquette différente pour chaque rôle que je joue dans ma journée.

A partir du moment où j’ai donné la Vie, il s’est passé 3 choses majeures :

  • Mon enfant est devenu ma priorité et le centre de ma vie. Fini le temps où je pensais en premier lieu à mon bien être. Maintenant, c’est ma fille qui passe avant. C’est ça l’instinct maternel ?
  • Chaque instant, chaque seconde de vie « juste à moi » est devenue rare, donc précieux. Je savoure donc avec délectation ces moments, comme une parenthèse où je me retrouve avec moi même.
  • Le regard des gens sur ce que je fais a littéralement changé. J’ai l’impression que chacun de mes faits et gestes sont analysés, jugés. Quelle mère est-elle ? Quelle est cette façon qu’elle a d’éduquer sa fille ? Est-elle assez performante au travail ? Est-ce que vous croyez qu’elle a du temps pour son couple ? Et ses ami(e)s, elle sort encore avec ? Mais pourquoi elle ne laisse pas pleurer sa fille au lieu d’accourir ?

Avant de devenir mère, je faisais ce qu’il me plaisait quand il me plaisait, et je n’avais de comptes à rendre à personne ! Maintenant, je n’ai toujours de compte à rendre à personne, sauf que beaucoup de gens ne pensent pas la même chose… Comme si le fait que je sois devenue mère était synonyme du fait qu’il fallait que je sois PARFAITE ! Mais, chers gens : je suis toujours la même ! La même qu’avant, avec un peu moins de temps pour moi, beaucoup de temps pour bébé, et le coeur submergé d’amour, mais toujours LA MÊME !

Je ne suis pas juste maman, mais je suis une femme, une amante, une amie, une soeur, une ambitieuse, une rêveuse, et je fais du mieux que je peux dans chacun de mes rôles ! Je ne suis pas une Wonderwoman, je suis juste MOI. Alors s’il vous plait, arrêtez de me dire comment je dois faire les choses ou de me regarder avec un regard suspicieux, appréciez la vie et toutes les belles surprises qu’elle nous offre, et venez la croquer avec moi et toutes mes petites imperfections !

photo Pinterest

2 Comments

  1. C’est joliment écrit, et très vrai! Malheureusement, on a sans cesse l’impression d’être jugée quand on devient maman. Mais avec le temps, on finit par s’en moquer. Maintenant, j’ai plutôt tendance à regarder ceux qui me fixent en attendant qu’une chose, qu’ils me fassent une remarque pour que je les renvoie dans les cordes :)
    Courage, ça continuera, mais tu passeras outre plus facilement avec le temps (genre, j’ai grave de l’expérience avec mon aîné de 3 ans ;))

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.