desert-aride-fleuri

Pendant ma grossesse, j’avais une hantise (entre autres) : avoir des vergetures après la naissance… C’était une vraie peur, j’ai tout fait pour les éviter, et j’y suis arrivée ! Alors comment faire ? Quelle est l’astuce ? Allez, voilà le secret !…

Pour commencer : qu’est ce qu’une vergeture ?

C’est une déchirure du derme profond de la peau qui a lieu lorsque celle-ci est trop étirée. Elles apparaissent donc le plus souvent pendant la grossesse ou lors d’une prise ou perte importante de poids, et se localisent sur les ventre, seins, fesses, cuisses, et/ou hanches selon les personnes. Elles sont en forme de stries, toutes en longueur, ont une couleur violacée quand elles surviennent, pour au long terme devenir blanches nacrées. Au final, une vergeture ressemble à une fine cicatrice.

En gros, rien de très réjouissant puisque, comme une cicatrice, on la garde le plus souvent à vie…

Alors que faire pour les esquiver ?

Cette méthode n’est pas garantie anti-vergetures à 100%. Certaines femmes sont plus prédisposées que d’autre à l’apparition des vergetures car leur peau est moins élastiques. Mais comment savoir à l’avance si on est ou non prédisposée ? Moi personnellement je n’ai pas voulu tenter le diable et j’ai opté pour la pré-ven-tion ! L’idée étant d’agir directement sur la peau, son élasticité et son hydratation.

Voici mes 3 règles d’or pour esquiver ces petites crevasses :

Hydratation extérieure 

on hydrate sa peau encore, encore et encore ! Il existe des crèmes et des huiles spécialement conçues pour prévenir les vergetures. Je dois avouer, mea-culpa, les avoir à peu près toutes essayées jusqu’à trouver celle qui me plaisait vraiment ! Moi qui suis une fan de crèmes, pour le coup je n’en ai trouvé aucune à mon goût : toutes trop collantes, textures pas faciles du tout à faire pénétrer, et odeur trop forte même celles sans parfum (on n’est pas toutes comme ça, mais durant la grossesse, beaucoup de femmes ne supportent plus les odeurs de nombreuses choses…).
Je me suis donc rabattue sur les huiles et j’en ai trouvé 2 parfaites. La première est l’huile de massage vergeture de Weleda qui est complètement naturelle avec un petit parfum d’huiles essentielles qui, aussi étrange que cela puisse paraitre, ne m’a pas dérangée. Je l’ai adorée et je la recommande, elle nourrit parfaitement la peau tout en l’hydratant, et pénètre très facilement. Le seul point négatif du produit est que l’embout n’est pas très pratique, il y a souvent un peu d’huile qui coule sur le flacon, qui devient donc très vite huilé lui aussi. En bref petit désagrément de packaging… L’autre huile est l’huile de soin vergetures de Eucerin. Parfaite, sans aucune odeur et pénètre très rapidement. Pour le coup rien ne coule à côté et le flacon reste propre jusqu’à ce qu’il soit vide ! Adoptée immédiatement !

Hydratation intérieure

Et oui, c’est bien beau d’hydrater sa peau de l’extérieur, mais il ne faut pas oublier qu’une vergeture est causée par une déchirure du derme profond de l’épiderme : il faut donc hydrater aussi un maximum en profondeur. La solution miracle et accessible pour toute : boire ! Rien de plus simple que cela. De plus, pendant la grossesse nous avons tendance à être d’avantage déshydratées que d’ordinaire, notre besoin  en eau augmente donc également considérablement. Le mieux pour être sure de boire assez, c’est de remplir 2 bouteilles d’1L d’eau le matin et de faire en sorte qu’elles soient vides le soir. Si on se remplit un petit verre par ci, un petit verre par là, en général on perd le compte et on ne sait pas vraiment quelle quantité on a bu…

Massage

Pour travailler l’élasticité de la peau, le massage reste une des meilleures solutions. Et puis on ne va pas dire le contraire : c’est quand même quelque chose de plutôt agréable non ? L’avantage, c’est qu’on peut même mettre à contribution les messieurs ! Le matin quand on est pressées, on applique notre huile anti-vergetures rapidement, mais le soir, ça peut devenir un moment privilégié à 2 : massage avec l’huile. Cela permet de nous détendre, et à monsieur de s’investir dans la grossesse tout en faisant connaissance avec bébé à travers la peau…

Alors pour tout vous avouer, moi qui adore prendre soin de ma peau, pour le coup après 9 mois,  je commençais à en avoir marre de m’enduire d’huile matin et soir et de me masser encore et encore. A la fin de la grossesse, j’avais vraiment l’impression de sortir d’une friteuse à chaque fois que j’en appliquais (n’ayez pas peur, je caricature…), mais ça a valu le coup : objectif zéro vergetures atteint ! Alors même si on en a ras-le-bol et qu’on a envie d’arrêter, et bien non : on ne se décourage pas et on tient jusqu’au bout à se tartiner d’huile sur le ventre, les seins, les hanches et le haut des cuisses ! Mieux vaut en baver maintenant qu’avoir des cicatrices à vie, non ?

source photo

6 Comments

  1. J’adore le choix de la photo!
    Sinon, je pense vraiment que la nature de la peau joue plus encore que l’hydratation (mais de toute façon, c’est bon quand même de s’hydrater).
    Pour ma première grossesse, je me suis enduit de crème tout le long, et pas de vergeture. La deuxième fois, j’avais prévu de faire la même chose, mais trop fatiguée, trop la nausée (je ne supportais plus aucune crème, les odeurs, même infimes m’indisposaient), j’ai abandonné, et toujours pas de vergeture…
    A côté de ça, j’ai des copines qui se sont hyper-hydratées, et malheureusement, plein de vergetures à l’arrivée… Mais heureusement, il existe quand même de bons produits pour atténuer ces cicatrices!

    • anneappy Reply

      C’est vrai qu’il y a des peaux qui sont plus prédisposées aux vergetures que d’autres. Malheureusement, on ne sait pas si on en fait partie avant d’être concernée ou pas, donc mieux vaut parer à toute éventualité et mettre toutes les chances de son côté !..

  2. Je me suis tartinée dès les trois mois avec l’huile Eucerin, sauf les seins que je pensais « ne pas devenir si gros jusqu’au point d’avoir des vergetures » : j’ai bien été naïve, après la montée de lai ca n’a pas loupé !!!

    Moi qui pensais éviter la catastrophe, j’en ai aussi eu sur les hanches à cause des mini cicatrices laissées par mes injections d’insuline (j’ai eu le diabète gestationnel erf)… Du coup, j’ai des griffures sur la hanche droite, deux mini sur le ventre, et des points rouges sur la gauche ! :( J’ai continué à enduire d’huile, mais 4 mois après, les vergetures restent bien rouges, je perds un peu espoir…

    (J’adore lire ton blog que je trouve très épuré, au fait !)

    • anneappy Reply

      Merci Celyne pour ton très gentil commentaire ! Je te réponds seulement maintenant car j’ai du laisser le blog de côté quelques mois comme tu peux le lire dans mon récent article
      J’espère que tes vergetures se sont atténuées…essaie peut être aussi avec du Dexeryl ? C’est très hydratant ça devrait faire du bien à ta peau…

      En espérant te relire très vite !

  3. Bonjour,
    Moi j’utilise la surdouée ! c’est une huile vergeture spécial pour les femmes enceintes, elle est trop bien, en plus c’est fait avec des ingrédients naturels, et puis c’est une huile sèche donc il n’y a pas de fini gras. Et l’odeur est naturel aussi rien d’agressif on s’y fait très vite, et elle est ultra efficace, il existe la même chose en lait pour celles qui n’aiment pas la texture huile à travailler.

    • Ah, celle là je dois avouer que je ne la connais pas… je ne l’ai donc pas essayée ;) ! Va falloir que j’attende une 3ème grossesse pour donner mon avis ahah ! Merci en tout cas pour ton avis et ton bon conseil ;) … Bisous !

Laisser un commentaire